Si, comme on l’a vu au fil de nos différents reportages, la Croatie s’incarne de la plus belle des manières dans son littoral, il convient de ne pas négliger l’arrière-pays, source de bien des surprises. Au cœur de la Croatie centrale, dans la province de Karlovac, à mi-chemin entre Rijeka et Zagreb, bienvenue à Ogulin.


Une ville qui conte !

Ivana Brlic Mazuranic, la plus célèbre des auteures croates de littérature jeunesse est née en 1874 à Ogulin. Pour construire son œuvre, elle s’est largement inspirée de sa ville et de son exceptionnel environnement. 

Aujourd’hui, ses écrits dépassent largement le cadre local et régional pour s’inscrire davantage dans un cadre européen, voire même global. Surfant sur cette gloire locale devenue universelle, Ogulin s’est transformée petit à petit en une sorte de patrie du conte. Chaque année se tient le Festival du Conte de Ogulin, un rendez-vous de niveau international. En dehors de ce temps fort, la magie du conte opère toute l’année via des ateliers de création d’histoires et l’animation de la route du conte.


Cette dernière permet de découvrir la région de façon ludique et originale. En voiture, en vélo, ou encore à pied… tous les moyens sont bons. Elle amalgame avec bonheur l’histoire de la région visitée avec la puissance d’évocation des personnages tout droits sortis de l’imagination sans bornes d’Ivana.

C’est tout naturellement le nom d’Ivana qui a été choisi, au moment de baptiser la Maison du conte. Ce centre basé sur l’interactivité fait la part belle aux nouvelles technologies dernier cri. Cet espace, dédié en premier lieu à l’œuvre de sa célèbre conteuse, s’inscrit aussi dans une démarche plus globale en s’ouvrant aux univers d’auteurs étrangers.

En assurant la promotion du conte comme forme artistique le centre poursuit un double objectif :

  • encourager et favoriser le développement des échanges interculturels entre les porteurs de projets au niveau national, européen, voire mondial.
  • participer à l’essor de la ville, en installant définitivement Ogulin comme destination touristique. La Maison du Conte sera d’ailleurs au nombre des partenaires de Rijeka 2020.

On peine à imaginer, en déambulant nonchalamment dans les rues de la ville, que le pays se trouvait en guerre il y moins de 25 ans. C’est cet épisode douloureux de l’histoire nationale que le Musée municipal, établi dans le Château des comtes de Francopani (encore eux !) aborde dans l’une des salles spécialement dédiée à ce drôle de conflit. On peut observer la ligne de front et l’évolution des positions des armées serbe et croate. Une exposition photographique permanente complète le propos.            

Centre ville d'Oguenin
Centre ville d'Oguenin
Château des comtes de Francopani.
Château des comtes de Francopani.
Musée municipal d'Ogulin
Musée municipal d'Ogulin

 

Par ailleurs, on considère la ville d’Ogulin comme le berceau de l’alpinisme en Croatie. C’est en effet ici que s’est constituée la première association d’alpinistes du pays. Cela ne doit rien au hasard : la masse imposante du massif de Klek, avec son pic à l’étrange et inquiétante beauté, nous rappelle l’omniprésence de la montagne. Avec ses 200 mètres de parois verticales, il fascine et attire la foule des montagnards et alpinistes.

Massif de Klek
Massif de Klek
Massif de Klek
Massif de Klek
Vue depuis le massif de Klek
Vue depuis le massif de Klek


On l’aura compris : Ogulin est une ville qui conte – et qui compte ! – dans le paysage touristique croate.
Elle saura sans nul doute réveiller et stimuler l’imaginaire de chacun de ses futurs visiteurs.

 

Pour aller plus loin :
http://www.tz-grada-ogulina.hr
http://www.ivaninakucabajke.hr/en/
http://hpdklek.hr/
http://www.ogfb.hr/
https://river-adventure.info/
https://croatia.hr/fr-FR