« Prendre le temps » telle est la devise de cette nouvelle façon de concevoir le voyage qu’est le « tourisme lent ». Cette manière alternative de voyager remet alors en question le principe d’un tourisme d’urgence, dans une recherche constante de découvertes rapides et d’expériences toujours plus expéditives.